Un tour d’horizon du moment présent

Que signifie vivre le moment présent ? Si vous vous sentez bien et heureux tout le temps, alors oui; vous savez ce que cela veut dire et vous vivez bien souvent dans le moment présent. Toutes les disciplines en relation avec le bien-être ou le mieux-être nous en parlent …

Mais que veut dire précisément « Vivre le moment présent » ?

Vivre le moment présent c’est vivre dans le « ici » et le « maintenant », Hic et Nunc, sans penser au passé que l’on ne peut plus changer et sans se préoccuper du futur qui n’existe pas encore. Il est vrai que physiquement, nous sommes ici et maintenant, mais notre mental l’est beaucoup moins souvent. Nos pensées ont tendance à surfer sur les vagues du passé ou à vagabonder sur les préoccupations que nous avons tendance à nous créer concernant notre futur…. Au point de ne plus nous rendre compte de ce que nous faisons concrètement dans le présent !

Ne vous est-il jamais arrivé de vous rendre au travail ou de rentrer chez vous en voiture, sans même vous avoir rendu compte du trajet ? En pilote automatique ?

Quand vous faites une tâche répétitive comme le ménage ou le repassage, vos idées sont ailleurs car vous ne prenez aucun plaisir à effectuer ces corvées. Votre corps est bien présent, mais votre esprit est ailleurs.

Et bien voilà ce que n’est pas « vivre le moment présent ».

Vivre le moment présent, c’est Être et faire maintenant. En d’autres termes, vivre le moment présent, c’est se libérer de l’emprise du temps. C’est être attentif à la route et ne penser qu’à votre conduite et à celle des autres. C’est repasser une chemise en prenant du plaisir à bien enlever tous les plis, par exemple.

L’intérêt de vivre le moment présent

En vérité, vivre le moment présent vous permet d’être heureux quoi qu’il arrive, quoi que vous fassiez.

Le moment présent exclut complètement le passé et le futur. Quand nous sommes pleinement dans le moment présent, nous adoptons un œil objectif et neutre sur tous les événements qui se produisent.

Pour être clair, le positif et le négatif n’existent que dans notre esprit. La réalité est, tout simplement. Une personne pourra trouver tel événement positif alors que nous le trouverions douloureux, et réciproquement.

A partir du moment où vous êtes dans le moment présent, le positif et le négatif n’existent plus et vous pouvez donc simplement apprécier le monde et la Vie tels qu’ils sont. Quand nous avons cet état d’esprit, tout devient merveilleux.

Eckhart Tolle, est un guide spirituel qui, à travers le monde aide des milliers de personnes dans leur cheminement intérieur. Dans ses ouvrages « Le pouvoir du moment présent » et « Mettre en pratique le pouvoir du moment présent » il nous raconte qu’après une expérience mystique, il a passé cinq mois de sa vie sans interruption, dans une grande béatitude et une paix profonde, avant qu’il ne devienne le Maître qu’il est aujourd’hui. En étant pleinement dans le moment présent, à chaque instant, il avait oublié de penser à ses erreurs passées et à son futur aléatoire.

Les peines et les regrets que nous causent notre passé, ainsi que les soucis et les peurs que nous causent notre futur, n’existent pas dans le moment présent. Nous pouvons ainsi vivre chaque instant comme un « présent », un cadeau… Nous pouvons nous émerveiller du sourire d’un enfant, d’un rayon de soleil qui nous éblouit, d’une bourgeon qui donnera une belle rose et nous pouvons même être heureux en repassant une chemise !

Dans le moment présent, il n’y a plus de de regret, de culpabilité sur le passé qui n’existe plus et que nous ne pouvons pas changer, ou de peurs, d’angoisses, de questions, de doutes sur l’avenir qui n’existe pas encore…  Tout s’évanouit pour laisser place aux délices de la vie.

Mettre en pratique le moment présent

Plusieurs techniques existent pour vivre le moment présent mais cela demande de la pratique pour que cela devienne naturel. L’entrainement est essentiel pour reformater notre mental. En fait, chacun de nous avait cette aptitude quand nous étions enfant. Mais au fur et à mesure que nous avons grandi, la notion de temps à émerger.

Voici quelques étapes à suivre pour s’entraîner et reformater notre esprit.

  • Prendre conscience que l’on n’est pas dans le moment présent, que notre esprit est en train de rêver. Chaque fois que c’est le cas, forcez-vous à revenir ici et maintenant.
  • Devenir observateur de ses émotions. Voilà un exercice difficile puisqu’il requiert de l’entrainement. Vous allez constater combien vos pensées sont parasitées par vos jugements et votre non-objectivité si vous n’en êtes pas déjà conscient. Cette étape est obligatoire et il faut beaucoup la pratiquer afin d’arriver à goûter au moment présent.
  • Éliminer toute pensée négative. Cela signifie clairement que chaque fois que vous ressentez une pensée négative, vous devez l’éliminer. Comment ? En devenant simplement observateur ! Laissez-là filer comme un nuage ! Alors encore une fois, il faut s’entraîner pour arriver à faire cela. Mais plus vous vous exercerez à ignorer vos pensées négatives, moins elles auront d’influence sur vous et mieux vous vous porterez. Votre vision du monde sera chaque jour plus positive.
  • Découvrir l’acceptation. C’est l’étape suivante. Acceptez toutes vos émotions. Vous ne pouvez pas contrôler les pensées et les émotions qui arrivent dans votre esprit, mais c’est bien vous qui décidez l’importance que vous leurs attribuez.
  • Développer l’attention. Accordez toujours 100% de votre attention à ce que vous êtes en train de faire. Si vous êtes entièrement immergé dans ce que vous faites, rien ne vous perturbera et vous avancerez sans ciller. Quand vous vous dites par exemple « je n’ai pas envie aujourd’hui de faire telle ou telle chose », c’est que votre esprit est ailleurs et vous perturbe dans ce que vous faites, jusqu’à vous rendre inactif et improductif.
  • Prendre plaisir à faire chaque chose. On ne peut pas toujours faire ce que l’on aime, mais que vous soyez obligé ou non de faire quelque chose, que cela vous plaise ou non, forcez-vous à le faire avec plaisir! Le temps passera plus vite et vous y trouverez votre compte à coup sûr. Si Eckhart Tolle a pu passer des mois heureux juste à observer ce qui l’entourait, c’est que chaque personne en ce monde peut être heureux quoi qu’il fasse.
  • Redécouvrir l’émerveillement. Et si nous redécouvrions le monde qui nous entoure à partir d’aujourd’hui? Cultivons notre capacité à nous émerveiller, à nous étonner du spectacle que nous offre la vie. Elle prouve au moins que nous savons rester vivants et que notre âme d’enfant, pleine d’innocence et de fraîcheur, ne nous a pas quitté. S’émerveiller c’est aussi percevoir les choses avec son cœur et non son mental.

Cette liste n’est bien sûr pas exhaustive, mais elle donne déjà de quoi goûter à la douce saveur du moment présent.

Trois pistes qui aident à vivre dans le moment présent.
1. Pratiquer la méditation: elle vous sera d’une grande aide.
  • Sentez-vous vos pieds sur le sol ?
  • Sentez-vous votre respiration ?
  • Sentez-vous l’air sur votre peau ?
  • Entendez-vous les sons qui vous entourent ?
  • Voyez-vous le monde dans son ensemble ?

La pleine conscience, c’est un peu comme si nous nous redécouvrions dans un monde nouveau, avec plein de découvertes à faire. Elle permet avant tout de se recentrer sur soi et d’apaiser ses tensions.

La méditation consiste surtout à consacrer du temps pour soi, pendant une certaine durée chaque jour. Assis bien droit sur le sol ou sur une chaise, le but est de ne penser à rienMéditer …à rien. Simplement adopter un statut d’observateur face à nos émotions et vivre moment présent, dans le calme.

L’idée est simplement de prendre conscience que nous sommes présent, ici et maintenant. Les moyens les plus simples de le faire est de porter notre attention sur nos pieds qui touchent le sol ou encore de prendre conscience de notre respiration. Et quand nous constatons que nos pensées commencent à vagabonder, il suffit juste de nous raccrocher à nos inspirations et nos expirations…

Cela vous aidera sans aucun doute à faire des pauses, même de quelques minutes,  dans vos journées. Une pause en pleine conscience est régénératrice et vous évitera bien des turbulences dans vos pensées.

2. Accepter ce qui arrive dans la vie. Le lâcher-prise signifie s’abandonner au moment présent, relâcher toute tension et oublier vos pensées. Acceptez simplement.

Pourquoi se lamenter de quelque chose qui va arriver si, dans tous les cas, elle va arriver ? C’est quelque chose d’étonnant de voir que nombreuses sont les personnes à se lamenter des événements qui vont advenir. Ainsi, au lieu que le désagrément ne dure que quelques minutes, il leur en coûte des journées de stress  avant. Que pourrait-il dont bien nous arriver pour que cela nous mette parfois dans un état pareil ?

Vous pouvez changer cela et accepter quoi qu’il arrive, ce qui arrive. Donnez-moi une seule bonne raison de vous en faire sur un événement qui à priori ne va pas vous plaire et va arriver assurément…

A ce stade, vous avez 2 choix de réponse :

  • Celui où vous admettez que rien de grave ne peut arriver.
  • Celui où votre mental va trouver des dizaines de raison d’avoir peur.

Votre mental crée en vous un sentiment de peur qui n’a pas lieu d’être. Bien évidemment, cela va renforcer abondamment l’idée que le plus grave peut arriver, vous faire perdre tout ce que vous avez, vous éloigner d’un futur meilleur dont vous rêvez.

Mais notre vraie force, c’est Nous, c’est notre esprit ! Ne vous laissez pas abuser par cette puissante machine qu’est votre esprit. Il peut être parfois machiavélique si vous ne le domptez pas.

  • La première étape à comprendre, c’est d’accepter qu’aucune fatalité ne nous arrive. La vie n’est pas là pour nous mettre des bâtons dans les roues. Nous pouvons réaliser nos rêves dans un avenir très proche, en commençant aujourd’hui à faire les premiers pas.

Acceptons l’idée de pouvoir améliorer notre vie car nous le pouvons !

Acceptons notre vie. Acceptons, là où nous en sommes aujourd’hui. Acceptons les événements qui vont arriver. Et prenons conscience de pouvoir changer notre vie à tout moment si nous le souhaitons. Le seul maître à bord, c’est Nous !

3. Que votre parole soit impeccable !

Cette sage parole qui nous vient du peuple Toltèque via Don Miguel Ruiz.

Une parole impeccable c’est

  • Aucune plainte
  • Aucun reproche
  • Aucun jugement

Nous plaindre, c’est rechercher la pitié ou le soutien des autres qui vont dans la grande majorité des cas nous garder dans le même état. J’entends déjà des “Oh mon pauvre ami…“, “Tu n’as vraiment pas de chance, toi“, etc. Quoi de mieux pour vous conforter dans votre inconfort ? Un peu de soutien ne fait jamais de mal mais pour vous sortir d’une spirale négative, peu nombreuses sont les personnes à vous redonner de l’énergie et à vous faire voir le bon côté des choses. A vous montrer le verre à moitié plein et non le verre à moitié vide !

Juger, c’est vous attirer tous les ennuis du monde. Evitez à tout prix cela, car c’est générateur de conflits et de mal-être.

Au contraire, si nous positivons, en voyant tous les points positifs à notre situation et même les opportunités qu’elle peut générer, nous sommes tout simplement reconnaissant face à la vie.

Expérimentez ! Voyez comme être positif, influe sur votre humeur et également sur l’humeur de ceux qui vous entourent ! Soigner sa parole, c’est aussi se respecter soi-même et respecter les autres.

En conclusion….

Pour vivre en conscience le moment présent,

  • Acceptez-vous dans votre globalité et acceptez votre vie.
  • Changer tout ce que vous VOULEZ changer car tout est possible, en vous libérant des croyances limitantes
  • Adoptez une parole impeccable
  • Faites plusieurs pauses par jour en pleine conscience, même de courte durée

Et comme toujours, n’oubliez pas de prendre soin de vous !

 

Sophrologue, Formatrice en Entreprise.

Me contacter ici.

error: Content is protected !!